Ses finances

 Conformément à la loi de 1905, l’Eglise ne perçoit aucune subvention de l’Etat français pour son activité cultuelle et ne perçoit pas non plus de subside du Vatican. Bien au contraire, elle participe à son budget par le Denier de Saint Pierre.

comptable_p1

A Saint Giniez, sous l’autorité du Curé, le Conseil Economique, composé de bénévoles, gère les finances propres à la paroisse tout en  étant particulièrement attentif à ce que les activités pastorales, notamment vers les plus pauvres, puissent être assurées par des ressources financières suffisantes. 

On distingue quatre grandes ressources :

396764-tas-de-pieces-et-la-main-avec-quelques-pieces-de-monnaie-sur-lui-il-ya-beaucoup-d-39-autres-photos-d

  • le denier de l’Eglise (voir ci-dessous)
  • les quêtes
  • les offrandes des fidèles au moment des baptêmes, mariages, funérailles
  • les offrandes de messes

A ces quatre ressources, s’ajoutent celles que l’on appelle « ressources annexes ou exceptionelles » :

  • troncs
  • vente de cierges ou veilleuses
  • manifestations : concerts, kermesses, etc…
  • dons et legs
  • produits financiers et immobiliers

Voici, depuis le 1er janvier 2015, pour notre Diocèse,  l’indication officielle pour l’offrande pour une intention de messe : 17 €.

Pour les baptêmes, les mariages, les obsèques, il n’y a pas d’indication précise officielle. Voir avec le célébrant qui pourra vous suggérer un ordre de grandeur.

Les ressources financières de la Paroisse lui permettent de faire face aux dépenses de fonctionnement (chauffage, électricité, téléphone, personnel, entretien et maintenance de l’église et du presbytère, etc…) mais également et pour une large part (surtout en ce qui concerne le Denier) aux besoins de notre Diocèse.

RESULTATS 2016 DE NOTRE PAROISSE

LE DENIER DE L’EGLISE

 lettre

C’est ainsi qu’ils contribuent à la diffusion des campagnes d’information auprès des paroissiens pour leur rappeler  leur devoir de participation au Denier car c’est une question vitale pour l’Eglise qui doit faire face aux dépenses relatives au traitement des Prêtres et des Laïcs Permanents pour qu’ils puissent vivre décemment !

Si au niveau du diocèse le montant global reste pratiquement constant, le nombre de donateurs diminue chaque année. C’est une tendance inquiétante. Notre devoir est d’inverser cette tendante, parlez-en largement autour de vous. Vous trouverez des enveloppes au fond des églises ; prenez-en, n’hésitez pas en prendre plusieurs pour les distribuer à vos voisins.           Ecoutez  Mgr PONTIER C’est tout simple, pour faire un don, cliquez sur : don en ligne

 LES FINANCES DE L’EGLISE SONT BASEES SUR VOTRE GENEROSITE 

 

merci beaucoup124_thumb

 

retour à la page d'accueil
Publicités