L’orgue, les concerts, la chorale

                                           L’ORGUE DE L’EGLISE SAINT GINIEZ

  • P1010126L’orgue de l’église de Saint GINIEZ à Marseille à été construit en 1912 dans les ateliers du célèbre facteur d’orgue Parisien, Aristide Cavaillé-Coll sous la direction de son successeur et premier contremaître Charles Mutin.

Il possède 2 claviers, 1 pédalier et 13 jeux. Il est de plus entièrement expressif.Il s’agit donc d’un instrument de musique digne d’intégrer le patrimoine organistique de valeur de la ville de Marseille.

 Cet orgue avait été construit pour le salon de M. Paul Fournier au 44 du Boulevard Longchamp à Marseille puis transféré au Château Saint Victor dans le secteur paroissial du quartier St Giniez et inséré dans le décor du salon avec des boiseries identique fabriquées à Marseille, que l’on peut encore voir sur l’orgue aujourd’hui. Au décès de M. Paul Fournier, sa veuve en fit don en 1922 à la paroisse. Il est depuis installé en tribune. Il a subi des relevages en 1958 et 1988, mais qui ne correspondaient pas à de réels travaux profonds de restauration.

Tuyaux d'orgue 2

 En 2008, l’orgue est victime d’un dégât des eaux. Grâce à la générosité de nombreux paroissiens, il est restauré en 2009/2010 de façon complète, par le facteur Jacques Nonnet, des Etablissements Giroud & Successeurs de Grenoble, restituant ainsi  à l’instrument, sa parfaite harmonie de salon d’origine. 

 Les systèmes de ventilation et de stabilisation du vent ont été refaits et améliorés ainsi qu’une partie de la mécanique de transmission. Toutes les étanchéités et les pièces mécaniques défectueuses ont été refaites. Un jeu de doublette a été fabriqué, harmonisé et rajouté au clavier du Grand Orgue. L’ensemble a été rehaussé par un podium, déplacé vers l’avant  de la tribune et fermé à l’arrière par des boiseries. Des volets latéraux à claires-voies ont été également construits pour permettre une meilleure répartition  de la diffusion sonore de l’instrument.

Composition :

Clavier de récit : Gambe de 8, Voix Céleste de 8, Cor de Nuit de 8, Flûte de 4, Nazard2, 2/3, Hautbois/basson, Plein jeu de 3 rangs.

Clavier de grand orgue : Bourdon de 16, Montre de 8, Principal de 4, Doublette 2, Flûte harmonique  8.

Pédalier ; Sousbasse de 16 (emprunt du grand orgue).

 Cet orgue parfaitement restauré et enrichi d’un jeu supplémentaire est maintenant un parfait instrument de musique pour le culte mais aussi pour le concert.                                                                            

L’organiste de St Giniez

 

EFriot-orgueStG - Copie

                                                           Emmanuel FRIOT
                                                            organiste titulaire
Chargé de recherches au CNRS, laboratoire de mécanique et acoustique de Marseille,
Diplômé du Conservatoire National à rayonnement régional de Marseille.

                                                            LES CONCERTS

   -La programmation musicale s’articule autour des temps de l’année liturgique :       l’Avent, les Temps Pascal et Ordinaire.

  -L’église de St Giniez reçoit certains concerts du Festival de Musique Sacrée de Marseille.

      CHORALE

La paroisse est à la recherche d’un chef de choeur et de choristes enthousiastes.
Faites-vous connaître ! ! !

                    Suggestions de pièces d’orgue pour une cérémonie à Saint Giniez

                                                    emmanuel.friot@laposte.net

http://e.friot.free.fr/StGiniez/suggestions-orgue-StGiniez

Les pièces d’orgue ci-dessous sont bien adaptées à l’orgue de Saint Giniez ; leur durée et leur caractère conviennent aux différents moments musicaux prévus dans le déroulement d’une cérémonie.

Cliquez sur les liens internet pour accéder à une version « Youtube » de chacune des pièces. Le « rendu » à l’orgue de Saint Giniez peut s’avérer assez différent de celui de ces versions qui permettent toutefois d’apprécier ces pièces et leur caractère.

Pièces à caractère méditatif

Ces pièces fournissent un accompagnement musical adapté notamment aux temps d’Offertoire, de Communion, à l’entrée ou la sortie d’une cérémonie d’obsèques, au dépôt d’un « bouquet à la Vierge » ou pendant la signature des registres à la fin d’un mariage :

• de J.-S. Bach l’adagio du tryptique Toccata, adagio et fugue en do majeur, BWV 564 :  http://www.youtube.com/watch?v=geTongyuEhE

• le choral orné Liebster Jesu, Wir sind hier (Seigneur Jésus, nous sommes ici..), BWV 731 :  http://www.youtube.com/watch?v=XmWQGPa3zfI

• le choral en trio Ich Ruf zu dir (Je t’appelle, Seigneur Jésus-Christ) , BWV 639 : https://www.youtube.com/watch?v=vMnrjQK2Z8Y

• la transcription pour l’orgue de l’Aria de la suite en ré majeur BWV 1068 : http://www.youtube.com/watch?v=WK7ZqQ8dmgY

• le choral Wer nur den lieben Gott lasst walten (celui qui ne se laisse guider que par le bon Dieu)  BWV 691  http://www.youtube.com/watch?v=pVCfhcrdWhI

• d’un autre époque, bien dans l’esthétique de l’orgue de St Giniez, de L. Vierne la Berceuse des Pièces en style libre : https://www.youtube.com/watch?v=3RRcxICpx8U

• ou, tirée du même recueil, l’Elégie : https://www.youtube.com/watch?v=7-LuFNPovhU

• ou de J. Alain le Choral dorien : https://www.youtube.com/watch?v=aBYHpkD-lYc

• ou au contraire, musique très ancienne, de J.P. Sweelinck les variations sur Mein junges Leben hat ein End (Ma jeune vie a une fin) : https://www.youtube.com/watch?v=mSxoD_aDQpE

Convient également, pour un temps de prière spécifique à la Vierge, en général en fin de cérémonie, la transcription pour l’orgue d’un Ave Maria célèbre :

• celui de  C. Gounod d’après Bach : https://www.youtube.com/watch?v=2TFeSYw0WeI

• celui de F. Schubert : https://www.youtube.com/watch?v=gfFpHArBxQU

• ou l’hymne à la Vierge bien connu des Corses Dio vi Salve Regina

Pièces de caractère plus affirmé

Ces pièces sont à réserver de préférence aux temps d’entrée et de sortie, ou pour accompagner des moments de réjouissance comme après le don des alliances lors d’un mariage :

• de A. Vivaldi, transcrit pour le clavier par J.S.Bach, le premier mouvement du concerto en ré majeur BWV 972 : http://www.youtube.com/watch?v=0HcEJN-RTOU

• de J. Stanley le Voluntary op.7 n°9 en sol majeur, dont la première partie (1mn) peut suffire pour l’entrée d’un mariage : http://www.youtube.com/watch?v=cbxn7NkTAGo

• d’un élève de J.-S. Bach le petit prélude en do majeur BWV 553 : https://www.youtube.com/watch?v=4iYqzltEwFg

• musique plus ancienne et très dansante, la Bergamasque tirée des Fiori Musicali de

G.Frescobaldi : https://www.youtube.com/watch?v=qoC9bJAMK_U

• ou enfin la pièce peut-être la plus connue pour l’orgue, brillante mais un peu dramatique, la toccata en ré mineur de J.-S. Bach : http://www.youtube.com/watch?v=6AB7HGyTr6E

Sonnent également bien à l’orgue la transcription des marches nuptiales très connues :

• de R. Wagner le Choeur des Fiançailles (donc à jouer plutôt en entrée) extait de Lohengrin : http://www.youtube.com/watch?v=P6rX3wlDsVI

• de F. Mendelssohn la Marche nuptiale du Songe d’une nuit d’été :

http://www.youtube.com/watch?  v=EfsTXzAgp6c  

retour à la page d'accueil
Publicités